• Colloques,

L’attachement aux cyber-choses

Publié le 7 juin 2017 Mis à jour le 12 juin 2017

Ce colloque se propose d’étudier les enjeux et les modalités de l’attachement aux substituts affectifs numériques, c’est-à-dire de comprendre comment, en amont – au niveau des concepteurs – et en aval – au niveau des utilisateurs – les humains fabriquent du lien affectif avec des entités issues des Technologies de l’Information et de la Communication. Qu’il s’agisse de petit copain pour écran tactile, de personnage « à aimer » (dating sim), d’épouse holographique ou de chatbot sexualisé, ces entités feront l’objet d’analyses portant sur la façon dont elles sont mises au point, appropriées, détournées, animées, aimées ou mises à distance par leurs utilisateurs.

Date(s)

du 15 juin 2017 au 16 juin 2017

Lieu(x)
Bâtiment W (Max Weber)
Amphithéâtre
Programme
Jeudi 15 juin 2017 | 9h30-18h

9h30 Accueil

9h45-10h00 | Philippe COMBESSIE

Directeur du Sophiapol (EA 3932), Université Paris Nanterre, France
« Introduction »

10h00-10h30 | Nathanaël WADBLED

Sciences de l’Information et de la Communication, Université de Lorraine, France
« Aimer un non-humain. Les enjeux anthropologiques de la série Äkta Människor »

10h30-11h | Clotilde CHEVET

Sciences de l’Information et de la Communication, GRIPIC-Celsa, France
« Siri, le robot qui m’aimait ? Etude des ressorts linguistiques d’une « ingénierie de l’enchantement »

11h00-11h30 | Ludivine ALLIENNE-DISS
Sociologie, Université Picardie Jules Vernes, France
« Robots sexués, robots sexuels ? Une approche par le terrain »

12h30-14h30 | Déjeuner


14h30-15h00 | Olivier SERVAIS et Vincent BERRY
Anthropologie, Université de Louvain, Belgique / Sciences de l’éducation, Université Sorbonne, France
« S’occuper “pour de vrai” d’animaux “pour de faux”. Analyse socio-anthropologique des usages et des représentations des virtual pets par les jeunes francophones »

15h-15h30 | Marion COVILLE
Sciences de l’Information et de la Communication, Université Sorbonne, France
« Les modalités d’échanges et d’attachement entre robot et personnes âgées »

16h-16h30 | Pause

16h30-17h | Dorothea MLADENOVA

Etudes japonaises, Université de Leipzig, Allemagne
« Who will chat with you when I’m dead? Post-mortem software from an emotional perspective »

17h-17h30 | DISCUSSION autour du dessin animé L’Humanité a décliné
(人類は衰退しました, Jinrui wa Suitai Shimashita), réalisé par Kishi Seiji (2012)
à partir des light novels de Tanaka Roméo (mai 2007-septembre 2016).


Vendredi 16 juin 2017 | 9h30-18h

9h30 Accueil

9h45-10h15 | Leticia ANDLAUER
Sciences de l’Information et de la Communication, Université de Lille, France
« Tomber amoureuse dans une simulation de messagerie : enjeux de la relation dans Mystic Messenger »

10h15-10h45 | Mukae SHUNSUKE
Games studies, Université Ritsumeikan, Kyôto, Japon
« Otome games et doublage : interférences affectives avec les “acteurs de voix” »

10h45-11h15 | Adrien MATHY
Linguistique, sémiotique et rhétorique, Université de Liège, Belgique
« Pour une approche linguistique de l’attachement aux cyber-choses : le cas des eroge »

11h15-11h45 | Julien BOUVARD et Mathieu TRICLOT
Etudes japonaises. Université Jean Moulin Lyon III, France / Philosophie. Université de Technologie de Belfort Montbéliard, France
« Du clavier aux larmes : comment le jeu Clannad produit des affects »

12h30-14h30 | Déjeuner

14h30-15h00 | Sacha DEMAZY
Anthropologie, Université Paris Nanterre, France
« Love Plus : techno-intimité et fonctions sociales de la représentation d’une féminité « kawaii »

15h-15h30 | Edmond ERNEST dit LABAN

Anthropologie, Université Paris 8 – Vincennes à Saint Denis (France) et Université de Concordia, Montreal, Québec, Canada
« L’amour partagé pour des personnages masculins fictifs comme régime d’homosocialité dans les communautés féminines d’otaku à Ikebukuro »

16h00-16h30 | Pause

16h30-17h | Nicola Pietro BONALDI

Anthropologie, Université de Milan-Bicocca, Italie et Université de Ritsumeikan, Kyôto, Japon
« Du choix et du collectionner : les visual novels japonais et l’attachement transmédiatique »

17h-17h30 | Agnès GIARD
Anthropologie, Université Paris Nanterre, France
« Le couplage doll-idol à l’ère du monde en « 2,5 Dimensions »

Organisation :
Julie Abbou (Université Paris 13) et Agnès Giard (Université Paris Nanterre)

Télécharger le programme complet (avec résumés des communications)

Comité scientifique de ce colloque international :
Julie Abbou, docteure en sciences du langage, enseignante contractuelle à l’Université Paris 13.
Philippe Combessie, Professeur des universités, socio-anthropologue, Directeur du Sophiapol (EA 3932), Université Paris Nanterre.
Laurent Di Filippo, Chargé de recherche au département R&D du Studio Ernestine à Strasbourg et membre associé au Centre de recherche sur les médiations (CREM), UniversIt&easue; de Lorraine.
Agnès Giard, anthropologue, chercheur rattaché au Sophiapol (EA 3932), Université Paris Nanterre.
Emmanuel Grimaud, anthropologue, Chargé de recherche au CNRS, LESC-UMR7186, Université Paris Nanterre.
Roberte Hamayon, Directeur d’études émérite à l’EPHE.
Marie-Anne Paveau, Professeure en sciences du langage, Pléiade (EA 7338) Université Paris 13.
Denis Vidal, Directeur de recherche à l’Institut français de recherche sur le développement (Urmis-Paris Diderot), enseignant associé à l’EHESS et au Musée du Quai Branly.

Mis à jour le 12 juin 2017