Pierre Sauvêtre


- Maître de Conférences en sociologie

- Chercheur permanent au Sophiapol


Contact
Bureau : D201 c
01 40 97 70 93
Structure(s)
- UFR SSA, Département de sociologie
- Laboratoire Sophiapol (EA 39 32)

Enseignements


- Introduction à la sociologie politique (L2) : le cours propose d’aborder la sociologie politique en prenant pour fil conducteur les mutations historiques de l’Etat.
- Sociologie des idéologies politiques (L3) : le cours sera centré sur trois grandes idéologies politiques contemporaines : le néolibéralisme, le communisme et le djihadisme. Leur exploration sera l’occasion d’appréhender les principaux courants et outils méthodologiques de l’analyse sociologique des idéologies politiques.
- Histoire de l’Etat social (M2) : le cours se donne pour tâche de faire l’historique des grandes transformations qui ont conduit à l’émergence de politiques sociales au tournant du XXe siècle, à la consolidation d’un Etat social après la Seconde Guerre mondiale puis au début de sa crise dans le années 1970.

Domaines de recherche

Sociologie politique, droit, philosophie politique, théorie de l’État, théorie des relations internationales.
  • Thèmes de recherche : État social, années 68 en France, néolibéralisme, biens communs.
  • Mots clés de la recherche : Gouvernementalité, contre-conduites, histoire de la raison politique, histoide la vérité, régimes de véridiction, régimes de juridication, modes de subjectivation, techiniques de pouvoir, pratiques sociales de démocratisation.
Il a travaillé dans sa thèse de doctorat sur l’histoire des mutations de l’Etat en prenant pour fil directeur les crises et les transformations des modes de gouvernement. Il a mené cette histoire de la gouvernementalité, en s’inspirant de Michel Foucault, dans la perspective d’une « ontologie historique de nous-mêmes », en analysant comment les modes de gouvernement produisaient des mutations de notre être historique et en même temps comment les mouvements sociaux véhiculaient une transformation de l’expérience possible.

Il s’est intéressé par ailleurs en général à l’œuvre de Michel Foucault, en prenant pour fil conducteur le concept d’ « expérience », et en voyant comment s’articulent dans l’ensemble théorique cohérent d’une ontologie historique de nous-mêmes, l’archéologie du savoir, la généalogie du pouvoir et du sujet et l’analyse historique des possibles.

Ses recherches actuelles portent sur les mobilisations autour des communs ou du commun comme événement porteur d’une transformation de notre être historique.

Parcours

1999-2000 Baccalauréat Scientifique. Mention Bien.

2000-2003 Classe préparatoire (B/L), Lycée Lakanal, Paris.

2003-2005 Magistère de philosophie contemporaine à l’École Normale Supérieure de Paris.

2003-2004 Licence de Philosophie, Université Paris I Panthéon-Sorbonne. Mention Bien.

2004-2005 Master I de Philosophie, sous la direction de David Lapoujade (Université Paris I Panthéon-Sorbonne). Titre du mémoire : « Histoire et transformation chez Michel Foucault ». Mention Très Bien.

2003-2006 Scolarité à l’Institut d’Études Politiques de Paris. Diplôme de l’IEP de Paris.

2004-2006 Master d’Histoire et Théorie du politique, Institut d’Études Politiques de Paris.
Master II de Théorie politique, sous la direction de Frédéric Gros. Titre du mémoire : « Polices et politiques de l’amitié ». Mention Très Bien.

2006-2013 Doctorat de Science Politique, sous la direction de Jean-Marie Donegani (IEP de Paris). Ecole doctorale en partenariat avec le Centre d’étude de la vie politique française contemporaine.
Titre de la thèse: « Crises de gouvernementalité et généalogie de l’État aux XXe et XXIe siècles ». Mention très honorable avec les félicitations du jury.

2014 Qualification aux fonctions de Maître de Conférences en Science Politique (section 04), en Philosophie (section 17) et en Sociologie (section 19).

2016 Maître de Conférences en Sociologie, Université Université Paris Nanterre, Laboratoire Sophiapol

Publications


Ouvrages en noms propres (2)

(1) *Foucault, Paris, Ellipses, à paraître en janvier 2017.
(2) *Foucault, la gouvernementalité et l’Etat, Paris, Presses de Sciences Po, à paraître en janvier 2017.


Rapport (1)
« Action publique et biens communs », Rapport pour la Chaire d’économie sociale et solidaire Nord-Pas-de-Calais-Picardie, sera remis en septembre 2026.

Articles parus dans des revues à comité de lecture
(1) « Quelle politique du commun ? Les cas de l’Espagne et de l’Italie », SociologieS. Revue de l’Association internationale des sociologues de langue française, septembre 2016 (à paraître)
(2) « Foucault, l’État et la gouvernementalité socialiste », in Wintgens Sophie et Weerts Audrey (dir.), L’État dans tous ses états, Bruxelles, Peter Lang, 2016 (à paraître).
(3) « Les politiques du commun dans l’Europe du Sud (Grèce, Italie, Espagne). Pratiques citoyennes et restructuration du champ politique », Actuel Marx, n°59, 2016/1.
(4) « Foucault avec Marx : la pratique altératrice comme praxis révolutionnaire » in Foucault et Marx. Lectures, usages, confrontations, Paris, La Découverte, 2015.
(5) « La problématisation de la participation à travers l’histoire de la gouvernementalité », Participations. Revue de sciences sociales sur la démocratie et la citoyenneté, n°6, 2013/2, p. 35-63.
(6) « Foucault et le conflit démocratique : le "gouvernement du commun" contre le gouvernement néolibéral », Astérion, 13/2015.
(7) « Exception et Révolution. Sur la dialectique de l’exception chez Alain Badiou », Tracés, n°20, « Politiques de l’exception », 2011/1, p. 107-122.
(8) « Michel Foucault : problématisation et transformation des institutions », Tracés, n°17, « Que faire des institutions ? », 2009/2, p. 165-177.
(9) « Folie / non-folie », Tracés, n°6, 2004/2, « La folie », p. 67-85.


Chapitres d’ouvrage collectif dans des actes de colloques (3)
(1) « Jacques Rancière. Pour une sociologie de l’art émancipée », in Florent Gaudez (dir.), Les frictions créatives art-politiques. L’art, le politique, la création, tome 3, L’Harmattan, coll. « logiques sociales », 2016.
(2) « Mai 68, la passion du symbolique », in Mai 68, un événement de paroles. Subjectivité, esthétique, politique, édition Michel Houdiard, Paris, 2011, p. 40-50.
(3) « L’Amour comme subversion de la subversion des genres », in Genres en mouvements, Nouveau Monde éditions, Paris, 2009, p. 367-382.
 

Article de dictionnaire
- « Gouvernementalité » in Pascal Mbongo (dir.), Dictionnaire encyclopédique de l’État, Paris, Berger-Levrault, novembre 2014.

Articles à paraître (1)
(1) « Foucault, l’État et le conflit démocratique : le "gouvernement du commun" contre le gouvernement néolibéral », Astérion, 13/2015.
- « Jacques Rancière. Pour une sociologie de l’art émancipée », in L’art, le politique, la création, L’Harmattan, coll. « logiques sociales », 2015.

Textes dans des revues sur invitation
(1) « Les critiques de l’e-learning », L’Educateur. Journal pégagogique et revue du syndicat des enseigants romands, 2016 (à paraître).
(2) « Foucault et le droit des gouvernés », Matérialismes, n°39, 2015.
(3) « Minoriser l’Europe pour sortir du postcolonialisme intérieur », Lignes, n°34, « L’exemple des Roms, les Roms pour l’exemple », février 2011, p. 145-160.

Recensions (4)
(1) « Pour une philosophie des dispositifs », Compte rendu du livre de Simon Lemoine, Le sujet dans les dispositifs de pouvoir, Paris, PUR « Essais », 2013, in Revue française de science politique, vol. 65, n°4, 2015, p. 682-683.
(2) « Le commun contre l’État néolibéral », Compte rendu du livre de Pierre Dardot et Christian Laval, Commun. Essai sur la révolution au XXIème siècle, Paris, La découverte, 2014.
(3) Compte rendu des livres d’Etienne Balibar, Violence et civilité, Paris, Galilée, 2010, et La Proposition de l’Égaliberté, Paris, PUF, 2010, in Actuel Marx, n°49, 2011/1, p. 198-200.
(4) « Une autre démocratie », Compte rendu du livre de Partha Chatterjee, Politiques des gouvernés, Paris, Amsterdam, 2009.


Entretiens (2)

(1) « Pour une phénoménologie de la cruauté. Entretien avec Etienne Balibar (avec Cécile Lavergne) », Tracés, n°19, 2010/2, ENS éditions, Lyon, p. 222-238.
(2) « Entretien avec Bernard Stiegler », Tracés, n°13, « Qu’est-ce que la critique ? », 2007/2, ENS éditions, Lyon, p. 249-263.


Traduction (1)
 « Proposition d’amendement du groupe de juristes "Rédacteurs des biens communs" », texte traduit de l’italien (« Proposte di emendamento del gruppo di giuristi "Redigente sui beni comuni" ») avec Daniela Festa pour le Séminaire international, « Biens communs : des stratégiques juridiques pour des perspectives europnéenes », 13 avril 2015, EHESS

Communications


- « Politique sur parole. Analyse des formes discursives et subjectives dans les organisations ouvrières et populaires conduites par Badiou et Lazarus depuis 1968 », colloque international « Mai 68, un événement de paroles », Université Paul Valéry-Montpellier III, 25-28 septembre 2008.
- « Sur le mode massiste de la séquence "mao". Continuer et organiser la politique après 68 », journées d’étude « 68, et après ? », Université Université Paris Nanterre-Nanterre, 30-31 octobre 2008.
- « Jacques Rancière et la sociologie de l’art », colloque « l’art, le politique, la création », Université Grenoble II, 19-21 novembre 2009.
- « Une organisation du mouvement sans parti : le cas de l’Organisation politique et du Rassemblement des collectifs des ouvriers sans papiers des foyers dans le sillage de l’occupation de l’Eglise Saint-Bernard de 1996 », congrès de l’AFSP (Association Française de Science Politique), IEP de Grenoble, 7-9 septembre 2009.
- « Politics as dialectical movement of democratization and de-democratization », XXIV Congresso SISP (Societa Italianà di Scienza Politica), Section Partecipazione e movimenti sociali, Atelier Social movements and popular politics in transitional processes, Venise, 16-18 septembre 2010.
- « Mai 68 et le concept de "minorités" chez Deleuze », journée d’études sur « Minorités et devenir-mineur », Université Toulouse-le-Mirail, département de Philosophie, 9 mai 2011.
- « Crises de gouvernementalité et redistribution des rapports entre gouvernants et gouvernés à l’âge de la gouvernance globale », Congrès international des associations francophones de science politique « Être gouverné au XXIème siècle », Université libre de Bruxelles, 20-22 avril 2011.
- « Droits de l’homme ou droits des gouvernés ? Michel Foucault, la gouvernementalité et les gouvernés du XXIe siècle », Congrès international des associations francophones de science politique « Être gouverné au XXIe siècle », Université libre de Bruxelles, 20-22 avril 2011.
- « La gouvernementalité comme grille d’analyse du caractère démocratique de la participation. L’exemple de la critique de la participation par les comités d’action dans la crise de 1968 », colloque « L’impératif participatif en procès. Regards croisés sur les critiques de la participation », EHESS, Paris, 22-23 mars 2012.
- « Which paradigm for the new subject of politics? : from the excessive subject to the heterogeneous subject, Badiou and Žižek », International conference « The many – History, Theory, Politics », Faculty of Human and Social Sciences of the New University of Lisbon, 18-20th April 2012.
- « Une généalogie du gouvernement, du sujet et de la vérité. Pour une histoire des régimes de véridiction et de juridiction », IEP de Paris, Congrès de l’Association française de Science Politique (AFSP), ST 55 « Foucault ou le politiste impossible ? », juillet 2013.
- « Vérités d’État et processus de (dé-)démocratisation », Journée d’étude de philosophie « La démocratie à l’épreuve du conflit », ENS Lyon, 29 novembre 2013.
- « Governmentality Studies et écologie politique », Colloque « Penser l'écologie politique : sciences sociales et interdisciplinarité », Université Paris 7, 13 janvier 2014.
- « Spatializing the international through governmentality, sovereignty and violence », Colloque « Biopolitics, governementality and (security) dispositifs. Concepts for the study of the “International” ? », IEP de Paris, CERI, 14 janvier 2014.
- « L’émergence du commun. Retour sur la "guerre de l’eau" en Bolivie », Colloque « Penser l’émancipation. Théories, pratiques et conflits autour de l’émancipation humaine », atelier « Luttes et processus en Amérique latine », Université Paris-Ouest Nanterre La Défense », 19-22 février 2014.
-« Spiritualité, violence et révolution » (sur les révolutions arabes), Colloque international « Violence, politique, exil/dés-exil dans le monde d’aujourd’hui », autour d’Etienne Balibar, Istanbul, Turquie, 8-10 mai 2014.
- « Le politique et la politique chez Foucault et Rosanvallon », Colloque international « La démocratie en travail : Pierre Rosanvallon », Cerisy-la-salle, 13-20 septembre 2014.
- « Marx et Foucault : altérer le monde », Colloque « Marx/Foucault », Université Université Paris Nanterre, décembre 2014.

Activités d'enseignement et fonctions occupées


2006-2007 Vacataire
« Les philosophies de Spinoza et Nietzsche » (2006-2007

2006 – 2009 Allocataire-moniteur à l’IEP de Paris (192h équivalent TD)
« Enjeux politiques » (2006-2007)
Histoire des idées politiques (2006-2007)
« Enjeux politiques » (2007-2008)
« French intellectuals and the public space since 68 » (2007-2008 et 2008-2009)

2009-2010
ATER à mi-temps à l’Université de Clermont-Ferrand I (96h équivalent TD)
Sociologie de l’État et de l’administration

2010-2011 ATER à mi-temps à l’Université de La Rochelle (96h équivalent TD)
Droit constitutionnel
Vie politique française et européenne
Culture générale

2011-2012 et 2012-2013 Vacataire à l’IEP de Paris
« La philosophie politique après 1968 »

2013-2014 Professeur certifié de lettres au Collège d’Hulst (Paris) et Vacataire à Paris VIII, Université Paris Nanterre, Université Paris NanterreIII et à l’IEP de Paris:
- « Problèmes contemporains de la souveraineté et analyse de l’international », Université Paris VIII
- Introduction à la science politique, Université Université Paris Nanterre
- Sociologie de l’action collective et des mouvements sociaux, Université Université Paris NanterreIII
- Sociologie de l’État, Université Université Paris NanterreIII
- « 68 et la pensée politique », IEP de Paris
- Introduction à la science politique, IEP de Paris

Autres activités


Responsabilités collectives :
Co-organisation des journées d’études doctorales « Genres en mouvements », Maison de la recherche, Paris, 6-7 décembre 2007.
Membre actif du Groupe de Recherches Matérialistes (GRM), 2009-2012
Comité de rédaction des Cahiers du GRM (2010-2012).
Participation au comité de lecture de la revue Tracés. Revue de sciences humaines, (2010-2011).
Participation au comité de lecture de la revue Cultures et conflits, (2013-2014).
Co-organisation du colloque « Marx/Foucault », Université Paris-Ouest Nanterre La Défense, Décembre 2014.
Co-organisation du colloque autour du travail de Pierre Dardot et Christian Laval sur le commun, Villa Finaly de Florence, Université Paris I, 2015

Mis à jour le 19 novembre 2016