• <Libellé inconnu>,

Claire Pagès (dir.), Lyotard à Nanterre

Publié le 18 juin 2010 Mis à jour le 12 mai 2017


Début juin 2008, les doctorants de philosophie de l'Université Paris Nanterre consacrent leur séminaire commun à Jean-François Lyotard (1924-1998) qui fut un temps, autour de 1968, une figure marquante de leur département.
Occasion pour ces jeunes chercheurs d'interroger la pensée de ce philosophe des plus singuliers qu'ils n'ont pas connu personnellement ; de revenir à froid sur l'événement qu'elle n'a cessé d'être dans sa discontinuité parfois déroutante ; de lui rendre justice (ce qui ne veut pas dire l'approuver) au-delà de ce postmoderne qui l'a grandement fait connaître et méconnaître à la fois.
Dix-sept textes portant sur différents aspects de l'œuvre de Jean-François Lyotard, préfacés par Jean-Michel Salanskis, sont rassemblés ici : (I) le rapport de Lyotard à Husserl, Levinas et Wittgenstein ; (II) l'esthétique ; (III) l'articulation entre esthétique et politique ; (IV) les élaborations des notions de figure et de langage ; (V) la philosophie politique ; (VI) la notion d'enfance.
Le recueil se clôt sur un article de Jean-François Lyotard, « Essai d'analyse du dispositif spéculatif », introduit par Corinne Enaudeau.

 

Edition : Klincksieck
Collection : Continents philosophiques
Date : juin 2010
400p

Le projet a été soutenu et financé par le Conseil scientifique, l'ED139, le Creart-Phi, l'Ireph-Dipsa et le Sophiapol.


Voir
La table des matières détaillé
e

La page de l'auteur

Mis à jour le 12 mai 2017