• Colloques,

L’attachement aux cyber-choses

Publié le 7 juin 2017 Mis à jour le 12 juin 2017

Ce colloque se propose d’étudier les enjeux et les modalités de l’attachement aux substituts affectifs numériques, c’est-à-dire de comprendre comment, en amont – au niveau des concepteurs – et en aval – au niveau des utilisateurs – les humains fabriquent du lien affectif avec des entités issues des Technologies de l’Information et de la Communication. Qu’il s’agisse de petit copain pour écran tactile, de personnage « à aimer » (dating sim), d’épouse holographique ou de chatbot sexualisé, ces entités feront l’objet d’analyses portant sur la façon dont elles sont mises au point, appropriées, détournées, animées, aimées ou mises à distance par leurs utilisateurs.

Date(s)

du 15 juin 2017 au 16 juin 2017

Lieu(x)
Bâtiment W (Max Weber)
Amphithéâtre
Programme
Jeudi 15 juin 2017 | 9h30-18h

9h30 Accueil

9h45-10h00 | Philippe COMBESSIE

Directeur du Sophiapol (EA 3932), Université Paris Nanterre, France
« Introduction »

10h00-10h30 | Nathanaël WADBLED

Sciences de l’Information et de la Communication, Université de Lorraine, France
« Aimer un non-humain. Les enjeux anthropologiques de la série Äkta Människor »

10h30-11h | Clotilde CHEVET

Sciences de l’Information et de la Communication, GRIPIC-Celsa, France
« Siri, le robot qui m’aimait ? Etude des ressorts linguistiques d’une « ingénierie de l’enchantement »

11h00-11h30 | Ludivine ALLIENNE-DISS
Sociologie, Université Picardie Jules Vernes, France
« Robots sexués, robots sexuels ? Une approche par le terrain »

12h30-14h30 | Déjeuner


14h30-15h00 | Olivier SERVAIS et Vincent BERRY
Anthropologie, Université de Louvain, Belgique / Sciences de l’éducation, Université Sorbonne, France
« S’occuper “pour de vrai” d’animaux “pour de faux”. Analyse socio-anthropologique des usages et des représentations des virtual pets par les jeunes francophones »

15h-15h30 | Marion COVILLE
Sciences de l’Information et de la Communication, Université Sorbonne, France
« Les modalités d’échanges et d’attachement entre robot et personnes âgées »

16h-16h30 | Pause

16h30-17h | Dorothea MLADENOVA

Etudes japonaises, Université de Leipzig, Allemagne
« Who will chat with you when I’m dead? Post-mortem software from an emotional perspective »

17h-17h30 | DISCUSSION autour du dessin animé L’Humanité a décliné
(人類は衰退しました, Jinrui wa Suitai Shimashita), réalisé par Kishi Seiji (2012)
à partir des light novels de Tanaka Roméo (mai 2007-septembre 2016).


Vendredi 16 juin 2017 | 9h30-18h

9h30 Accueil

9h45-10h15 | Leticia ANDLAUER
Sciences de l’Information et de la Communication, Université de Lille, France
« Tomber amoureuse dans une simulation de messagerie : enjeux de la relation dans Mystic Messenger »

10h15-10h45 | Mukae SHUNSUKE
Games studies, Université Ritsumeikan, Kyôto, Japon
« Otome games et doublage : interférences affectives avec les “acteurs de voix” »

10h45-11h15 | Adrien MATHY
Linguistique, sémiotique et rhétorique, Université de Liège, Belgique
« Pour une approche linguistique de l’attachement aux cyber-choses : le cas des eroge »

11h15-11h45 | Julien BOUVARD et Mathieu TRICLOT
Etudes japonaises. Université Jean Moulin Lyon III, France / Philosophie. Université de Technologie de Belfort Montbéliard, France
« Du clavier aux larmes : comment le jeu Clannad produit des affects »

12h30-14h30 | Déjeuner

14h30-15h00 | Sacha DEMAZY
Anthropologie, Université Paris Nanterre, France
« Love Plus : techno-intimité et fonctions sociales de la représentation d’une féminité « kawaii »

15h-15h30 | Edmond ERNEST dit LABAN

Anthropologie, Université Paris 8 – Vincennes à Saint Denis (France) et Université de Concordia, Montreal, Québec, Canada
« L’amour partagé pour des personnages masculins fictifs comme régime d’homosocialité dans les communautés féminines d’otaku à Ikebukuro »

16h00-16h30 | Pause

16h30-17h | Nicola Pietro BONALDI

Anthropologie, Université de Milan-Bicocca, Italie et Université de Ritsumeikan, Kyôto, Japon
« Du choix et du collectionner : les visual novels japonais et l’attachement transmédiatique »

17h-17h30 | Agnès GIARD
Anthropologie, Université Paris Nanterre, France
« Le couplage doll-idol à l’ère du monde en « 2,5 Dimensions »

Organisation :
Julie Abbou (Université Paris 13) et Agnès Giard (Université Paris Nanterre)

Télécharger le programme complet (avec résumés des communications)

Comité scientifique de ce colloque international :
Julie Abbou, docteure en sciences du langage, enseignante contractuelle à l’Université Paris 13.
Philippe Combessie, Professeur des universités, socio-anthropologue, Directeur du Sophiapol (EA 3932), Université Paris Nanterre.
Laurent Di Filippo, Chargé de recherche au département R&D du Studio Ernestine à Strasbourg et membre associé au Centre de recherche sur les médiations (CREM), Université de Lorraine.
Agnès Giard, anthropologue, chercheur rattaché au Sophiapol (EA 3932), Université Paris Nanterre.
Emmanuel Grimaud, anthropologue, Chargé de recherche au CNRS, LESC-UMR7186, Université Paris Nanterre.
Roberte Hamayon, Directeur d’études émérite à l’EPHE.
Marie-Anne Paveau, Professeure en sciences du langage, Pléiade (EA 7338) Université Paris 13.
Denis Vidal, Directeur de recherche à l’Institut français de recherche sur le développement (Urmis-Paris Diderot), enseignant associé à l’EHESS et au Musée du Quai Branly.

Mis à jour le 12 juin 2017