• Colloques,

La crise de la démocratie et le néolibéralisme à la lumière de la situation brésilienne

Publié le 11 mars 2019 Mis à jour le 18 mars 2019
Date(s)

du 20 mars 2019 au 21 mars 2019

Lieu(x)
Conservatoire national des Arts et métiers, 292, rue Saint-Martin, 75003, Métro : Réaumur-Sébastopol, Amphi Jean-Baptiste Say

Avec le soutien du Laboratoire CRTD (CNAM), du Laboratoire Sophiapol (Université Paris Nanterre) et de l’IRD-Institut de recherche pour le développement.


Programme


MERCREDI 20 MARS 2019


Matinée 10h-12h30
10h-10h 15 Présentation du colloque par les organisateurs

10h15-12h30 Thème : D’où vient le « bolsonarisme » ?
Maud Chirio (Historienne, Université Paris-Est Marne-la-Vallée), 10h 15-11h: la victoire de Bolsonaro à la lumière de l’histoire brésilienne

Table ronde 11h15 -12h: les raisons d’un basculement politique
- Daniel Hirata (Université Fédérale Fluminense) : illégalismes, rationalité néolibérale et violence d'État a Rio de Janeiro .
- Diogo Sardinha (Université Paris 8/Université de Lisbonne) : inégalités et identités aux sources du bolsonarisme
- André Alves Portella (Professeur à la faculté de droit de l’Université fédérale de Bahia, Chercheur du CNPq) : Droit et Financement public au service du néolibéralisme et contre les intérêts du peuple: le cas brésilien
- Soleni Fressato (Sociologue, Université fédérale de Bahia, Oficina Cinema-Historia)
: Le comportement de la classe moyenne et le recul de la démocratie au Brésil

Discussion générale 12h-12h30

Déjeuner 12h 30-14h

Après midi 14h-18h 30

14h-16h Thème : Quel virage politique au Brésil ?

Table ronde : 14h-15h 30
- Mayra Juruá ( Centro de Gestão e Estudos Estratégicos et Centro de Altos Estudos Brasil Século XXI) : Science et dévéloppement durable au Brésil - à quoi peut-on encore rêver?
- Nilton Ota et Marcia Cunha, (Faculté de Philosophie, Lettres et Sciences Humaines de l’Université de São Paulo (FFLCH/USP) et (Université Paris Nanterre, Sophiapol) : Que peuvent craindre les universités publiques ?
- Thaisa Villela (Université Fédérale de Minas Gerais) : "L'État néolibéral et la politique en matière de drogues: administration des indésirables".
- Jorge Nóvoa (Professeur en sciences Sociales, Université fédérale de Bahia) : Agencement et crise des « nouvelles » formes de domination au Brésil

Discussion : 15h 30-16h

16h-16h15 Pause

16h15-18h30 Thème : Le Brésil dans le contexte de l’Amérique latine

Table ronde : 16h15-18h
- Franck Gaudichaud (Université Grenoble-Alpes, CERHIS - ILCEA4): Des "tensions créatives" à la crise ? Réflexion sur la fin du cycle progressiste latino-américain
- Hélène Roux (UMR 201 Développement et sociétés, Université Paris 1) : Évolutions politiques en Amérique centrale
- Pierre Salama ( Professeur émérite, université de Paris XIII, Cepn - cnrs UMR 7234) : Crise économique et nouveau cycle politique en Amérique latine
- Isabel Georges (IRD-Institut de recherche pour le développement, UMR 201 Développement et sociétés/UFSCar/USP) et Ania Tizziani (Conicet / Universidad Nacional de General Sarmiento) : Politiques du travail et de l’emploi en Amérique latine

Discussion générale :18 h-18h 30


JEUDI 21 MARS 2019


Matinée 10h-12h30

10h-12 h 30 Thème : Crise de la démocratie et guerre contre la démocratie

Table ronde : 10h-12h
- Pierre Dardot (Université Paris Nanterre, Sophiapol) : Néolibéralisme « classique » et nouveau néolibéralisme
- Ruy Fausto, (Professeur émérite de l’Université de São Paulo ;
Docteur d‘État de l’Université de Paris I) : Nature du bolsonarisme
- Ugo Palheta (Université de Lille 3, Cresppa-CSU et Gresco) : Un nouveau fascisme
- Daniel Pereira Andrade, (Chercheur et professeur de sociologie, Fundação Getúlio Vargas de São Paulo) : Réforme néolibérale et militarisation de la bureaucratie publique.

Discussion : 12h-12h 30

Déjeuner 12h 30-14h

Après midi 14h-18h30

14h-16h 30 Thème : La nouvelle gouvernementalité néolibérale hyperautoritaire

Table ronde : 14h-16h
- Rafael Valim (Université de Manchester) : État d’exception et Lawfare
- Christian Laval (Université Paris Nanterre, Sophiapol) : La nouvelle gouvernementalité néolibérale et les voies de sortie de la démocratie
- Pierre Sauvêtre (Université Paris Nanterre, Sophiapol) : Populisme libertarien et gouvernementalité brutaliste
- Simon Ridley (Université Paris Nanterre, Sophiapol) : L'alt-lite de Bannon et les techniques de prise de pouvoir

Discussion : 16h-16h 30

Pause 16h 30-16h 45

16h 45-18h Débat : Résistance, solidarité, internationalisme
- Heitor de Macedo (Psychanalyste) : Le récit comme resymbolisation et résistance
- Michael Löwy (Directeur de recherche émérite au CNRS, EHESS) : Mouvements écologistes / Peuples autochtones : quelle résistance ?
- André Dal’Bó, (Instituto de Arquitetura e Urbanismo, Université de São Paulo), Mouvements sociaux et résistances: les dernières menaces
- Glauber Sezerino (sociologue, coprésident de l'association autres Brésils) : Quelles actions de soutien en France ?


Mis à jour le 18 mars 2019