Valérie Debuiche, "La notion d'expression chez Leibniz", thèse soutenue le 9 décembre 2009

Valérie Debuiche a soutenu sa thèse de doctorat en philosophie intitulée


"La notion d'expression chez Leibniz"


sous la co-direction de Martine de Gaudemar, le 9 décembre 2010, à l'Université de Picardie Jules Verne, Pôle Cathédrale, amphithéâtre Malberg.


Composition du jury


François Delaporte, Professeur, Université de Picardie
Michel Fichant, Professeur, Université de Paris IV
Martine de Gaudemar, Professeur, Université de Université Paris Nanterre
Emily Grosholz, Professeur, Pennsylvania State University, rapporteur
Sandra Laugier, Professeur, Université de Picardie
Jean-Baptiste Rauzy, Maître de Conférences, Université d'Aix-Marseille I, rapporteur


Résumé:


La notion d'expression habite l'ensemble du corpus de Leibniz, sans que pourtant jamais il l'analyse ou l'explicite de façon spécifique. Elle est donc cette étrange notion dont il use avec fréquence et régularité, mais toujours dans une sorte d'obscurité conceptuelle. L'objet de notre recherche consiste alors, d'une part, en l'établissement d'une genèse de la notion et, d'autre part, en l'élucidation de son sens. D'abord, l'origine mathématique de la notion d'expression est examinée et ses apports conceptuels déterminés, notamment la prévalence du modèle perspectif de la transformation projective. Par suite, la recherche devient thématique et aborde, en premier lieu, la question de la connaissance et de l'expression caractéristique, engageant la problématique de l'isomorphie de l'expression. Puis, en second lieu, elle est consacrée à l'étude de la philosophie leibnizienne, qui pose en son cœur, non plus seulement l'expression, mais l'entr'expression, fondatrice de la monadologie.
Mots-clefs : Leibniz, Expression, Philosophie des mathématiques, Logique, Métaphysique

Summary:
The notion of expression is to be found in the whole corpus of Leibniz, without nevertheless being analysed or clarified on a specific way. Hence, it is a strange notion which he uses frequently and regularly, but always in a sort of conceptual obscurity. Thus, the matter of our research consists, on the one hand, in the the production of a genesis of the notion, on the other hand, in the elucidation of its sense. At first, the mathematical origin of the notion of expression is examined and its conceptual contributions are determinated, in particular prevalency of the perspective model of the projective transformation. Next, the research becomes thematic and tackles, first, the question of the knowledge and the symbolic expression, involving the problem of the isomorphism of expression. Then, it is devoted to the study of the leibnizian philosophy, which does not suppose only expression, but entrexpression too, which bases the monadology.
Keywords : Leibniz, Expression, Philosophy of Mathematics, Logic, Metaphysics

Mis à jour le 30 août 2011