Marie Goupy

  • Maître de conférences en philosophie à Sciences Po. Paris
  • Docteur en philosophie du droit-philosophie politique de l'ENS de Lyon.

Formation universitaire

2011
Doctorat de philosophie du droit-philosophie politique de l’Ecole Normale Supérieure (ENS) de Lyon. Sous la direction du Professeur Senellart :
« L’essor de la théorie juridico-politique sur l’état d’exception dans l’entre-deux guerres en France et en Allemagne : une genèse de l’état d’exception comme enjeu pour la démocratie ». Soutenu le 21 novembre 2011. Mention très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité.

2005
Diplômée d’Etudes Approfondies en philosophie de l’Université Université Paris Nanterre- Nanterre. Sous la direction du Professeur F. Wolff : « La notion de « volonté de savoir » chez Michel Foucault ». Mention très bien.

2004

Maîtrise de philosophie de l’Université Paris IV-Sorbonne. Sous la direction du Professeur Romeyer-Dherbey. « Les fondements de la connaissance chez Aristote ». Mention très bien.

2000
Maîtrise d’histoire de l’Université Paris IV-Sorbonne. Sous la direction de Mme Hadas-Lebel. « L’ascension de l’âme chez Philon d’Alexandrie ». Mention bien.

Travaux et publications


2015

« Usages et mésusages du conflit dans la démocratie », Introduction du numéro spécial d’Astérion, « Le conflit dans la démocratie », Astérion, à paraître courant 2015. Avec Sébastien Roman
« La théorie moderne de la guerre juste – ou du justus hostis – et la pensée de l’ordre concret chez Carl Schmitt », in Thomas Berns et Grégory Lewkowicz (dir.), Guerre juste et droit des gens modernes, Editions de l’université Libre de Bruxelles, à paraître.
« L’espace public à l’ère des technologies de surveillance », in Pierre-Antoine Chardel, Brigitte Frelat-Kahn et Jan Spurk (dir.) Espace public et reconstruction du politique, CNRS Editions, Paris, à paraître 2015.

2014
« Etat de droit », in François Hervouët, Pascal Mbongo et Carlo Santulli (dir.), Dictionnaire encyclopédique de l’Etat, Berger-Levrault, 2014.
« Peut-on encore parler d’exceptionnalité à l’heure des technologies de surveillance ? », in Pierre-Antoine Chardel (dir.), Politiques sécuritaires et surveillance numérique, Paris, Les essentiels d’Hermès-CNRS Editions, 2014, pp. 79-99.
« Les enjeux politiques de la critique du formalisme positiviste : retour sur le rôle de l’interprétation doctrinale des lois d’habilitation dans l’avènement d’une potentielle « dictature légale » sous la République de Weimar », Droits, n°57, mai 2014.
« La bienveillante neutralité des technologies d’espionnage des communications : le cas tunisien », Cultures & Conflits [En ligne], 93 | printemps 2014, mis en ligne le 08 juillet 2015.

2012
« Etat d’exception », in Vincent Bourdeau et Robert Merrill (dir.), Dictionnaire de théorie politique, 2012.
« La guerre sous contrat. Les sociétés militaires privées », entretien avec Julian Fernandez, Geste, n°8, automne 2012.

2011

« Les législations d’exception et la violence d’Etat. Le cas de l’utilisation de la torture durant la guerre d’Algérie », in Marie-Claude Marandet (dir.), Violence(s) de la Préhistoire à nos jours. Les sources et leur interprétation, Presses Universitaire de Perpignan, 2011.
« La notion de « criminalisation » de l’ennemi dans la Théorie du partisan de Carl Schmitt », in Aspects, n°4, 2010.
« La métaphore médico-chirurgicale appliquée à l’ennemi dans le discours militaire pendant la Guerre Froide », entretien avec Gabriel Périès, Geste, n°7, printemps 2011.

2010
« Les deux directions des Espaces autres de M. Foucault », in Anthologie / Aires de jeux / d’Artistes, publié sous la direction de Vincent Romagny, Paris, Infolio éditions, 2010.

2009
« Lyotard et la guerre d’Algérie », paru dans Lyotard à Nanterre, publié sous la direction de Claire Pagès, Klincksieck, 2010.

2006
« Le rôle stratégique du témoin. La position du témoin durant la Guerre d’Algérie : victime ou combattant ? », Geste, n°3, automne 2006.

2005
« L’expertise psychiatrique, entre vérité clinique et enquête judiciaire », Neuropsy-News, Vol 4 – n°3, mai/juin 2005.
 

Mis à jour le 07 juillet 2015