• Colloques,

Sur les traces du mouvement du 22 mars

Publié le 7 mars 2018 Mis à jour le 20 novembre 2018

Colloque organisé avec le soutien des laboratoires Sophiapol et ISP (Université Paris Nanterre), du labex Les passés dans le présent, de La contemporaine, de la Cité des mémoires étudiantes et du Groupe d'études et de recherche sur les mouvements étudiants (Germe).

Date(s)

du 23 mars 2018 au 24 mars 2018

Vendredi 23 mars 2018 : 9h - 19h30
Samedi 24 mars 2018 : 9h30 - 13h
Lieu(x)
Bâtiment W (Max Weber)
Salles de conférences
 


Un collectif d’anciens militants du Mouvement du 22 mars 1968, d’enseignants des UFR de sciences humaines et sociales de l’université Paris Nanterre et d’archivistes et chercheurs spécialisés organise un colloque : « Sur les traces du Mouvement du 22 mars ». Ce colloque se tiendra le 23 mars et le 24 mars 2018 à l’université Paris Nanterre, dans la salle de conférence du bâtiment Max Weber. Son ambition est de retrouver la mémoire des actions, de rappeler l’importance de la critique de l’université et de la société et de s’interroger sur l’actualité de ces questions.

Durant la journée du vendredi 23 mars, les interventions et débats seront centrés sur le contexte économique et social du Mouvement, sa genèse et sa critique de l’université. La présentation entre 18h et 19h30 du livre intitulé Mai 68 par celles et ceux qui l'ont vécu de Boris Gobille, Erik Neveu et Christelle Dormoy-Rajramanan, édité par les éditions de l’Atelier et Mediapart esquissera une ouverture sur les mémoires.

La matinée du samedi 24 mars sera consacrée à l’apport du mouvement, au-delà de l’université, à la critique de la société. Le colloque se terminera par un questionnement ouvert sur ce qu’il reste aujourd’hui du Mouvement du 22 mars.


Comité d’organisation


Jean-Pierre Duteuil, Raymond Hara, Ioanna Kasapi, Christian Laval, Christophe Le Digol, Alain Lenfant, Jean-Philippe Legois, Robi Morder, Simon Ridley, Franck Veyron, Christophe Voilliot et Alain Vulbeau.


Programme


Vendredi 23 mars 2018

  • 9 h 00 : Accueil
  • 9 h 15 : Discours
  • 9 h 30 -11h 00 : Table ronde, 22 mars, de quoi parle-t-on ?
  • 11h 15-12 h 45 : Interventions, Genèses et contextes du 22 mars
  • 14h15 : film
  • 14 h 30-16 h 00 : Interventions, Situations de l’université en 68
  • 16 h 15-17 h 45 : Table ronde, Quelle critique de l’université en 68 ?
  • 18 h-19 h 30 heures : Présentation du livre Mai 68 par celles et ceux qui l’ont vécu par les auteurs, Boris Gobille, Erik Neveu et Christelle Dormoy-Rajramanan. Publié aux éditions de l’Atelier, en coopération avec Mediapart.

Samedi 24 mars 2018

  • 9 h 30 : Accueil
  • 10 h-11h 15 : Interventions, De la critique de l’université à la critique de la société
  • 11h 30-13h : Table ronde, Mémoires et traces du 22 mars 68


Parmi les participants
Jacques Barda, Christelle Dormoy-Rajramanan, Michel Dreyfus, Jean-Pierre Duteuil, Boris Gobille, Françoise Hara, Raymond Hara, Florence Joshua, Ioanna Kasapi, Christian Laval, Jean-Philippe Legois, Alain Lenfant, Danièle Linhart, Robi Morder, Erik Neveu, Florence Prudhomme, Anne Querrien, Simon Ridley, Caroline Rolland-Diamond, Pierre Sauvêtre, Otmar Seul, Franck Veyron, Marie-Laure Viaud, Patrick Viveret...

Mis à jour le 20 novembre 2018