Giovanni Campailla

Depuis juin 2017 : chercheur rattaché au Sophiapol, Université Paris Nanterre


Domaines de spécialité

philosophie politique et philosophie sociale contemporaines
histoire de la pensée politique

Thématiques de recherche

pensée critique contemporaine
démocratie
reconnaissance
émancipation ouvrière au 19ème siècle

Parcours

Depuis septembre 2018 : boursier de recherche à Istituto Italiano per gli Studi Filosofici, Naples

Juin – septembre 2018
 : bourse du CNL pour l’édition italienne d’Enseignement universel : langue maternelle de Joseph Jacotot.

Janvier – juillet 2017 : bourse par l’Université « La Sapienza » de Rome (« borsa di perfezionamento all’estero ») pour des recherches à mener à Londres sur le sujet « Le concept d’expérience entre Edward P. Thompson et Jacques Rancière ».  Les recherches ont été menés comme « visiting post-doc » à University of Roehampton et comme « auditor » au CRMP, Kingston University.

Janvier 2014 – avril 2017  : Doctorat en Sciences politiques et Philosophie,
à la faculté de Sciences politiques de l'Université Roma Tre en cotutelle avec le laboratoire « Sophiapol » de l’Université Paris Nanterre.
Thèse financée par une bourse doctorale de trois ans de l’Université Roma Tre.
Titre de la thèse: Démocratie et reconnaissance : l'émancipation au 19ème siècle dans la pensée de Jacques Rancière.
Directeurs: M. Emmanuel Renault (Université Paris Nanterre, Sophiapol) ; M. Luca Scuccimarra (Université « La Sapienza » de Rome)
Thèse soutenue le 27/4/2017 devant un jury composé par : Jean-Philippe Deranty (Univ. Macquarie, Sydney, Philosophie), Stéphane Haber (Univ. Paris Nanterre, Philosophie), Roberta Modugno (Univ. Roma Tre, Histoire de la pensée politique), Stefano Petrucciani (Univ. « La Sapienza », Rome, Philosophie politique), Emmanuel Renault (Univ. Paris Nanterre, Philosophie), Luca Scuccimarra (Univ. « La Sapienza », Rome, Histoire de la pensée politique).

Octobre 2010 – mars 2013: Master 2 (laurea magistrale) en « Filosofia e Studi Teorico-Critici » à l’Università «La Sapienza» de Rome, Dipartimento di Filosofia.
Mémoire en Philosophie politique: L'itinerario teorico e politico di Jacques Rancière.
Directeur: M. Stefano Petrucciani (Università «La Sapienza» de Rome). Co-directeur: M. Stéphane Haber (Université Paris Nanterre).
Le mémoire a été soutenu le 22/03/2013. Note finale: 110/110 cum laude.
Les recherches pour le mémoire ont été réalisé à Paris entre octobre et décembre 2012. La période de recherche à Paris a été financée par une « bourse pour mémoire à l'étranger » de l'Université « La Sapienza ».
Le mémoire a obtenu la « Menzione Speciale » par le « Collegio Siciliano di Filosofia » au sein de la XIVe édition du Prix de Philosophie « Viaggio a Siracusa ».

Octobre 2007 – décembre 2010: Licence (laurea triennale) en « Philosophie » à l’Université «La Sapienza» de Rome, Facoltà di Filosofia.
Mémoire en Philosophie politique: Democrazia e politica d'emancipazione.
Directeur: M. Stefano Petrucciani. Co-directeur: M. Giorgio Cesarale.
Le mémoire a été soutenu le 13/12/2010. Note finale: 110/110 cum laude.

Publications


Direction d’ouvrages
Joseph Jacotot, Insegnamento universale : lingua materna, avec la préface de Jacques Rancière, Naples, Eutimia (La scuola di Pitagora), 2019 : à paraître.

Direction de numéro de revue
« Verità e politica », Consectio temporum, n° 7, 2014 (avec Roberto Bravi et Guido Grassadonio).

Articles dans les revues à comité de lecture
« Di quale esperienza l’Idea di comunismo è il nome? », Lo Sguardo, n. XXV, 2017, pp. 231-245 (avec Roberto Bravi).
« La politica de La Mésentente. Un bilancio a vent’anni dalla prima pubblicazione », Storia del pensiero politico, V, n° 3, 2016, p. 445-464.
« Crisi e scandalo della democrazia nell’epoca post-democratica », Iconocrazia, n° 8, 2015, en ligne.
« Tra la verità e la politica : le possibilità della critica », Consecutio temporum, n° 7, 2014, en ligne (avec Roberto Bravi et Guido Grassadonio).
« L’uguaglianza è immanente o trascendente ? », Leússein – rivista di studi umanistici, vol. 6, 2013, p. 103-108
« Dalla struttura alle scene. Qualche riflessione sull’itinerario teorico e politico di Jacques Rancière », Consecutio temporum, n° 5, 2013, en ligne.

Chapitres d’ouvrage
« Jacotot, il suo metodo e la lingua materna », in Insegnamento universale : lingua materna, Naples, Eutimia – La scuola di Pitagora, 2019 : à paraître.
« Premessa » à Re e servi : un capitolo di storia capetingia, Naples, Immanenza, 2016, p. 5-6. 
« Pensare la città: la città come luogo di conflitto nella Francia del XIX secolo », in La città, Rome, Universitalia, 2015, p. 455-463.

Recensions
Compte rendu de Gabriel Rockhill, Contre-histoire du temps présent, Paris, Cnrs éditions, 2017. Revue française de Science politique, 68, no. 1, p. 168-169.
« Repartir du travail, précaire ! », compte rendu de l’ouvrage de Patrick Cingolani, Révolutions précaires. Essai sur l’avenir de l’émancipation, Paris, La découverte, 2014, Cahiers du GRM, n° 8, 2015, en ligne.
« Marx, prassi e soggettività », compte rendu de l’ouvrage de Guido Grassadonio, Libertà, prassi, soggettività. La filosofia di Marx, Rome, Malatempora, 2014, Critica marxista. Nuova serie, n°1, 2014, p. 75-76.
« Gli orizzonti della cittadinanza », compte rendu de l’ouvrage d’Étienne Balibar, Cittadinanza, Torino, Bollati Boringhieri, 2012, Consecutio temporum, n° 4, 2013, en ligne.

Traductions du français à l'italien


Ouvrages
Joseph Jacotot, Insegnamento universale : lingua materna, avec la préface de Jacques Rancière, Naples, Eutimia (La scuola di Pitagora), 2019 : à paraître.
Marc Bloch, Re e Servi. Un capitolo di storia capetingia, Naples, Immanenza, 2016 (avec Giuseppe Vizzini).

Articles dans les revues
Laurent Bove, « A cosa è tenuto un corpo secondo Spinoza? La prudenza: dalla fisica alla storia », Il Cannocchiale – rivista di studi filosofici, XL, n. 2-5, 2015;
Stéphane Haber, « La reinvenzione dell'alienazione nell'era della rivoluzione digitale », Consecutio temporum, n. 7, 2014.
Laurent Bove, « Linguaggio-Potere: il nodo dell'interpretazione », in Etica e politica, XVI, n. 1, 2014;
Étienne Balibar, « Il momento messianico di Marx », in Consecutio temporum, n. 5, 2013.

Activités de recherche


Organisation de journée d’étude :
24 février 2015 : « La critica: tra Verità e Politica. Attualità, possibilità e necessità di una teoria critica », Université Roma Tre.

Communications dans des colloques et journées d’études :
« The Experience of the No-Parts and Critical Theory in the Context of Post-Democracy », London Conference on Critical Thought, University of Westminster, 29 juin 2018.
« L’égaliberté dans la pensée d’Étienne Balibar », colloque franco-italien Cittadino/Citoyen, Paris, Université Paris 1 Sorbonne-Panthéon, 25 novembre 2016.
« L'expérience de se faire entendre par l'autre », colloque L'épreuve de l'altérité, Montpellier, Université Paul-Valéry Montpellier III, 8-9 juin 2016.
« A Claim to Universality of Rights: Rancière’s Exemples of Emancipation », colloque international Engaging the Contemporary: Agamben and Rancière, Malta, University of Malta, 20 novembre 2015.
« Crisi e scandalo della democrazia nell'epoca post-democratica », colloque Ritorno al conflitto. Teorie ed esperienze nel XXI secolo, Bari, Università degli studi di Bari, 21-23 octobre 2015.
« Se reconnaître en franchissant les frontières des identités », colloque franco-italien Frontiere/Frontières, Paris, Université Paris 1 Sorbonne-Panthéon, 19 juin 2015.
« Démocratie de la mésentente: se reconnaître avant de discuter », colloque La valeur du désaccord, Angers, Université Catholique de l'Ouest, 5-6 mai 2015.
« Pensare la città: la città come luogo di conflitto nella Francia del XIX secolo », colloque La città. VI Seminario interdisciplinare dei dottorandi, dottori di ricerca e ricercatori, Rome, Università di Roma Tor Vergata, 5-7 juin 2014.
« Sapere diviso e condiviso », séminaire Del comune sapere de Scuola degli Alti Studi G. Colli, Roccella Jonica, 24-28 juillet 2013.

Publications de vulgarisation


Ouvrage en nom propre de vulgarisation
Jacques Rancière : dalla rottura con Althusser alle scene dell’emancipazione, Rome, Malatempora, 2014 [e-book].

Chapitre d’ouvrage de vulgarisation
« Sapere diviso e condiviso », in Nizza Angelo, Mallamo Alessandra (dir.), Del Comune Sapere. Il bene della conoscenza e i linguaggi del potere, préface de Ugo Mattei, Roccella Jonica, Youcanprint, 2014, p. 91-107.

Bourses de recherche


Septembre-décembre 2018 : Istituto Italiano per gli Studi Filosofici, Naples
Juin-septembre 2018 : CNL (Centre National du Livre), Paris.
Décembre 2017 : Istituto Italiano per gli Studi Filosofici, Naples
Septembre 2017 : FestivalFilosofia, Modena, Carpi et Sassuolo.
Janvier-juillet 2017 : financement pour séjour de recherche à Londres par l’Université « La Sapienza », Rome.
2014-2015-2016 : contrat doctorale par l’Université Rome Tre.
Août 2014 : SIM, au sein du séminaire « Storia della conflittualità sociale », Torricella-Magione.
Juillet2013 : Scuola di Alti Studi Giorgio Colli, au sein du séminaire « Del comune sapere », Roccella Jonica.
Mai 2013 : Scuola di Roma dell’Istituto Italiano per gli Studi Filosofici.
Octobre-décembre 2012 : bourse pour « mémoire à l’étranger » par l’Université « La Sapienza » de Rome.

Mis à jour le 21 décembre 2018